Ferrari 250 GTO : la plus mythique Ferrari développée pour la course !

La Ferrari 250 GTO est la voiture la plus chère du monde. Conçu pour la course, ce modèle a permis aux pilotes de gagner de nombreuses courses depuis sa fabrication dans les années 60. Elle fait partie des voitures mythiques de tous les temps. Son esthétique et sa précieuse suspension la distinguent des autres voitures de sport.

Plusieurs exemplaires ont été vendus à une somme incroyable

Même si la Ferrari 250 GTO n’a pas été conçue pour un modèle unique, beaucoup d’exemplaires ont été vendus à 80 millions de dollars. Ce prix est plus courant dans l’immobilier de luxe. Cette fois, c’est dans l’automobile que des collectionneurs  font cet énorme investissement. Les acheteurs sont des fans du modèle emblématique qui reflète le succès de la marque. Au départ, cette voiture mythique ne valait rien. De nombreuses copies ont été réalisées dans les années 70. Des escrocs parvenaient à concevoir des copies parfaites pour les revendre en tant que modèles authentiques. Ferrari est fière de cette voiture de course qui devient de plus en plus valorisée avec le temps.

Les propriétaires de la Ferrari 250 GTO sont tous connus

Puisque la Ferrari 250 GTO est la voiture la plus chère du monde, ce n’est pas tout le monde qui peut se l’acheter. Un autre point qui joue un rôle important dans la spécificité de cette voiture est la popularité de ses propriétaires. En voici quelques-uns: le célèbre acteur Nicolas Cage, Lee Kun-hee qui est le PDG de Samsung, le PDG de Wal-Mart Samuel Robson Walton, le batteur de Pink Floyd: Nick Mason, Ralph Lauren, etc. Dans les années 90, un Japonais possédait 4 exemplaires de la Ferrari 250 GTO.

La Ferrari 250 GTO a gagné de nombreuses courses sans accident

Dotée d’un V12 3.0 de 300 chevaux, la Ferrari 250 GTO est une bête de course. Elle a vraiment été fabriquée pour les courses de Grand Tourisme. Pour devenir une voiture GT, le modèle doit être conçu à plus de cent exemplaires. Cependant, Ferrari n’a produit que 39 exemplaires de la Ferrari 250 GTO. Cette exception a été accordée puisque celle-ci est une dérivée de la 250 GT SWB.

C’est en 1962 que le champion du monde Phil Hill de F1 en 1961 prend le volant de la Ferrari 250 GTO pour les 12 Heures de Sebring. Elle a ensuite participé aux 24 Heures du Mans, aux 9 Heures de Kyalami, aux 6 Heures de Dakar, aux 3 Heures de Daytona avec un grand succès.

La légendaire Porsche 911 : une excellente routière qui reste inchangée depuis sa création !
Un capot sans fin et des proportions parfaites : la Jaguar Type E !